Salut vous ! Nous voici de nouveau réunis pour parler marketing et plus précisément : landing page.

Vous avez certainement déjà entendu parler de ce terme « landing page », mais vous ne savez peut-être pas tout à ce sujet.

Du coup, sur la Base Lunaire, vu que l’on est super sympa, nous allons vous expliquer :

  • comment une bonne landing page peut-elle aider votre business
  • comment créer une bonne landing page
  • quoi mettre dans une landing page
  • des exemples de bonnes landing page qui convertissent

On attaque ? C’est parti !

Partager sur Pinterest

C’est quoi une landing page ?

Une landing page est souvent la première page sur laquelle va tomber un client potentiel. Et comme toutes les premières impressions, nous voulons qu’elle soit bonne pour que ce prospect se transforme en client.

Imaginez que vous allez à un rendez-vous galant avec Marc, un beau jeune homme rencontré sur Meetic.

Vous y allez totalement bourrée et habillée de votre pyjama Hello Kitty.

Avouez que la première impression de Marc aura de vous n’est pas des meilleures.

Et bien, votre landing page, c’est un peu comme ce rendez-vous, vous devez montrer le plus beau côté de votre entreprise afin que vos clients potentiels veuillent acheter chez vous.

Point important : votre landing page n’est pas nécessairement votre page d’accueil. Une landing page est une page sur laquelle les gens arrivent après avoir été redirigé vers votre page depuis un autre endroit.

Lorsqu’une personne arrive sur une landing page, c’est qu’elle a une raison d’être ici. Cette personne veut un produit, s’incrire ou bien a besoin d’information.

Mais si cette personne n’a pas rapidement ce qu’elle veut, qu’est-ce qu’elle va faire ?

Partir, tout simplement.

Sur vos données Google Analytics :

Une mauvaise landing page se traduit par un taux de rebond élevé (% des visiteurs du site qui partent tout de suite) et un faible taux de conversion (% de personnes qui effectuent l’action que vous vouliez, comme acheter quelque chose).

Mais ça, nous voulons l’éviter à tout prix.

C’est pourquoi, je vais vous apprendre à créer une landing page qui fonctionne et qui convertit quelque soit votre objectif.

Afin de comprendre ça, je vais d’abord vous montrer comment créer une page grâce à des outils, puis je vais vous expliquer quoi mettre dans un bon contenu de landing page.

Comment créer une landing page ?

Une landing page en soit n’est qu’une simple page d’atterrissage où vous faites apparaître généralement un formulaire afin d’arriver à un objectif : vente, inscription, obtenir des emails, etc.

Donc pour créer une landing page, vous avez simplement à créer une page avec un formulaire. Facilement réalisable si vous savez coder.

Sinon, pour les personnes qui n’ont aucune idée de comment coder une landing page (comme moi), il existe de nombreux outils pour créer une landing page.

Outils pour créer une landing page

Si vous préférez passer par un outil, vous avez l’embarras du choix sur le web.

En voici quelques-uns :

  • LeadPages : facile et une interface intuitive. Pour ceux qui n’ont jamais utilisé ce type d’outil, je recommande. C’est l’outil le plus sophistiqué et riche en fonctionnalités.
  • InstaPage : adapté aux besoins des PME, TPE et des startups. C’est un outil de création de landing pages à la fois puissant et abordable financièrement parlant.
  • Unbounce : je recommande pour les marketeurs professionnels . Unbounce se présente comme « le meilleur outil de conversion de la Terre »

Petite précision, tous ces outils sont en anglais et proposent des programmes d’affiliation.

Et cette liste n’est pas du tout exhaustive, loin de là. Je vous parle seulement de ceux que j’ai pu tester.

Quoi mettre dans une bonne landing page ?

7 éléments d’une bonne landing page

Montrez le meilleur de votre business en premier

Comme je vous l’ai expliqué plus haut, votre landing page sera certainement la première chose que verront les gens en arrivant sur votre site.

Alors en tant qu’hôte, il est de votre devoir de chouchouter vos invités dès leur arrivée pour qu’ils se sentent comme à la maison, à l’aise.

Bien écrire et sans fautes

“wesh alor sa pik les oeil la non ?”

Une entrée pareille, ça donne envie d’offrir sa confiance, non ?

La rédaction joue un rôle important pour amener les clients à terminer une conversion sur votre page de destination.

Restez toujours fidèle au ton et à la personnalité de votre marque.

Visuels au top

Nous ne sommes pas dans The Artist, alors utilisez des couleurs et des images pour attirer l’attention du client.

Pour les images, vous pouvez utiliser des produits, des symboles, des belles photos de bonne qualité ou d’autres éléments visuels qui sont facilement compréhensibles et liés au sujet abordé.

Ne tournez pas autour du pot

Une bonne landing page doit toujours avoir un call-to-action clair et concis qui encourage les gens à terminer un objectif : achat, inscription, etc.

Lorsque je parle de call-to-action, je parle du bouton qui permettra de valider votre objectif.

Par exemple un bouton « Je m’inscris à la formation ! », « commencer l’essai », « acheter maintenant »

En général le call-to-action est précédé d’une simple phrase qui explique clairement en quoi valider cet achat ou ce téléchargement sera bénéfique à l’utilisateur.

Affichez les témoignages clients

Les témoignages clients sont une preuve de la légitimité de votre produit ou de votre entreprise.

Comme nous vous l’avons déjà expliqué dans notre article Comment bien répondre aux avis en ligne, même les négatifs, “80% des gens disent faire confiance aux avis en ligne autant qu’ils font confiance aux recommandations”.

Petit conseil : Si vous le pouvez et si vous le droit, je vous conseille d’inclure la photo du client que vous citez. Ça augmentera la fiabilité du témoignage.

Restez raisonnable

Beaucoup de gens font l’erreur d’essayer de recueillir plus d’informations que les visiteurs ne sont prêts à donner.

Si vous avez simplement un fichier à offrir en téléchargement, ne demandez simplement que l’adresse mail de la personne et non pas son âge, son code postal ou je ne sais quoi.

L’adresse email est la chose la plus précieuse que vous pouvez recueillir d’un utilisateur. On vous explique les 4 gros avantages de l’email marketing.

Ne parlez pas que de vous

L’une des landing page qui fonctionne le moins est une landing page qui est trop axée sur votre entreprise ou votre produit.

Une bonne landing page met l’accent sur la valeur que les clients obtiennent en téléchargeant votre produit, en vous s’inscrivant à votre newsletter, etc.

Important : Si vous diffusez une publicité (annonce AdWords, pub Facebook, etc) pour un objectif de conversion spécifique (comme la vente d’un produit), assurez-vous que l’annonce mène bien sur une landing page pour cette offre ou ce produit et non sur la page d’accueil de votre site. La page de destination doit inclure ce qui était dans l’annonce et disposer d’un call-to-action qui aide les utilisateurs à terminer la conversion.

Par exemple si vous créez une annonce avec comme message “-20% jusqu’au 30 avril”, votre publicité doit mener sur une landing page où votre produit est bien à -20% et où en simplement 3 clics maximum le client a la possibilité d’acheter.

Psst … vous voulez apparaître sur Google ? Voici les « 5 étapes pour apparaître gratuitement sur Google » en téléchargement gratuit que vous pouvez obtenir en cliquant sur le bouton ci-dessous. ? C’est un atout qui vous explique pas à pas les méthodes indispensables pour apparaître sur Google et attirer plus de clients !

5 étapes pour apparaître sur Google gratuitement

5 étapes pour apparaître sur Google gratuitement

Téléchargez gratuitement notre livre qui explique pas à pas les méthodes pour apparaître sur Google gratuitement et attirez plus de clients !

Comment savoir si ma landing page est bonne ?

Pour savoir si votre landing page est bonne, je vous conseille de faire un tour sur Google Analytics, nous allons voir ce que traduisent vos données Analytics.

Grâce à Google Analytics, vous pouvez savoir d’où proviennent les personnes qui visitent votre landing page et quels mots clés ils recherchent pour tomber dessus.

Si les visiteurs proviennent d’une source spécifique ou recherchent des mots-clés liés à l’un de vos services ou produits, mais que votre landing page n’offre pas immédiatement ce service ou produit, cela signifie qu’il est temps pour vous de revoir votre landing page.

Mise en situation

Prenons en exemple un site, GoatSoap, qui vend des savons artisanaux au lait de chèvre.

Il va faire un tour sur Google Analytics et voit que, comme il l’avait deviné, beaucoup de visiteurs ont cherché “savon bio lait de chèvre”, mais beaucoup plus ont tapé “lait corps chèvre”

Mais GoatSoap ne vend malheureusement pas de lait corporel au lait de chèvre.

C’est un problème de SEO.

Au lieu de présenter le mauvais produit, la page d’atterrissage de GoatSoap attire les mauvais clients.

Recherchez ce problème dans vos propres landing page pour corriger leur SEO.

Par contre, les données Analytics ont appris à GoatSoap qu’il y a de la demande pour du lait corporel au lait de chèvre, et qu’il pourra plus tard agrandir sa gamme de produits pour répondre à ce besoin.

D’ailleurs, en parlant de SEO, Jean-Rémi vous explique ce qu’il va changer pour la SEO en 2018.

Traquer le comportement utilisateur

Lorsque vous savez comment les gens ont atteri sur votre landing page, vous devriez vérifier comment ils se comportent quand ils sont dessus à l’aide de Google Analytics.

Grâce à Analytics, vous pouvez voir le pourcentage de personnes qui cliquent sur différentes parties de votre landing page, y compris vos produits, offres, options, call-to-action et images.

Si vous n’êtes pas un ou une habitué(e) de Google Analytics, je vous invite à suivre les instructions de Google afin d’améliorer les performances de vos landing page.

L’analyse des pages aide à comprendre comment se comporte les visiteurs sur votre landing page, en montrant comment la disposition et la conception peuvent affecter les clics.

Ainsi, vous pouvez voir que votre landing page est trop encombrée, ce qui rend difficile pour les gens de trouver ce qu’ils veulent.

Et ce n’est jamais très agréable de farfouiller pendant 10 minutes sur un site afin d’accéder à la page recherchée.

L’expérience utilisateur doit être optimale afin de valider vos objectifs (achat, inscription à votre newsletter, etc)

Une fois que vous avez rassemblé les données Analytics, vous aurez probablement des idées sur la façon de mettre à jour votre landing page. C’est le moment de sortir le grand jeu et de s’attaquer à l’A/B testing.

Améliorer sa landing page grâce à l’A/B testing

La meilleure façon pour améliorer une landing page est de tester votre idée ou hypothèse, pour voir si vous avez bien analysé vos données ou non.

C’est ce que l’on appelle l’A/B testing.

En gros, vous allez tester plusieurs types de landing page en modifiant par exemple :

  • la disposition
  • le message
  • le call-to-action
  • les couleurs des boutons
  • la barre de navigation
  • et plein d’autres variables

Point important : vous ne pouvez tester qu’une page à la fois. Je vous conseille d’écarter vos tests d’au moins 1 mois minimum pour avoir suffisamment de trafic pour tester.

Outils pour A/B tester sa landing page

Internet est la caserne d’Ali Baba, vous pouvez trouver absolument tout ce que vous voulez, et bien entendu, vous avez des outils qui permettent d’A/B tester vos landing page.

En voici quelques-uns :

3 exemples de bonnes landing page

Comme d’habitude, il est toujours plus facile de comprendre lorsque l’on a des exemples concrets sous les yeux.

C’est pourquoi, je vous ai sélectionné quelques exemples de landing page que je trouve excellentes :

Landing page de Tumblr

Landing page du site tumblr.com

Pourquoi est-ce que cette landing page cartonne ?

Tumblr est une plateforme connue pour son contenu visuel. C’est pourquoi, dans leur landing page, il y a simplement une image et un formulaire.

Une approche minimaliste qui colle à la marque .

  • Le bouton « Inscription » est le call-to-action de la page, le fait qu’il soit en bleu accroche l’oeil et est l’élément prédominant de la page.
  • Le message est court et compréhensible.
  • Il y a seulement 3 champs dans le formulaire.
  • L’image utilisée appartient à un utilisateur de Tumblr et change continuellement. Lorsque les utilisateurs voient que leur image figure sur la page d’accueil, il est probable qu’ils partagent la page avec leurs amis et leurs abonnés (droits de vantardise pour l’utilisateur, nouveau flux de trafic pour Tumblr)
Ne pas dépasser plus de 5 champs dans un formulaire pour ne pas rebuter l’utilisateur.

Landing page de Neil Patel

Landing page de Neil Patel

Neil Patel est un peu le dieu du marketing. Et bien entendu, il gère les landing page comme personne.

Si vous voulez des exemples de bonnes landing page ou d’opt-in qui convertissent, je vous conseille de faire un tour sur son site.

Pourquoi est-ce que la landing page de Neil cartonne ?

  • Il n’y a pas 40 000 paragraphes. C’est court, net et surtout, précis.
  • On vous dit exactement qui vous apprendra (Neil Patel), ce qu’il va vous apprendre (comment augmenter votre trafic, comment lancer un site, etc)
  • Neil est proche de ses lecteurs en utilisant un call-to-action tel que «Je veux travailler avec Neil»

Landing page de Slack

Landing page de Slack

Slack est un espace de travail numérique qui centralise les flux de communication de votre organisation et permet un meilleur travail d’équipe.

Pourquoi est-ce que cette landing page cartonne ?

  • Comme toutes bonnes landing page qui se respectent, il y a très peu de textes, mais tout est dit.
  • En simplement 1 paragraphe, vous connaissez les principales caractéristiques de Slack et ce qu’il peut vous apporter.
  • Slack propose un essai gratuit en entrant simplement votre adresse mail. L’expérience utilisateur est simplifiée au maximum.
  • Un call-to-action vert. Le terme « Premier pas » sous-entend que l’on va vous accompagner pas à pas dans l’apprentissage de votre espace de travail.

Conclusion

Créer une landing page n’est pas bien compliqué. Grâce aux outils de création de landing page (qui sont souvent optimisés pour convertir de base) et l’A/B testing, en quelques mois, vous trouverez THE landing page qui convertit.

J’espère que ces conseils ont pu vous aider.

N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous voulez mon avis sur votre landing page en y incorporant votre lien.