Comment monétiser un blog avec l’affiliation ?

Apprenez à monétiser un blog et à gagner de l'argent en intégrant des liens provenant de programmes d'affiliation dans votre contenu.

Pour de nombreux propriétaires de sites Web, le blogging est devenu une carrière à temps plein. Dans bien des cas, ils recherchent un moyen de monétiser le contenu.

C’est normal, tout travail mérite salaire !

Partager sur Pinterest

Cependant, le simple fait de consacrer beaucoup d’heures à votre travail ne signifie pas nécessairement que vous allez générer un revenu. D’autant plus que les solutions offertes dans cette situation restent insatisfaisantes la plupart du temps. Mettre en place un carnet Web, lancer quelques publicités et espérer que cela finira par payer ne suffisent effectivement pas.

À cet égard, bien qu’il existe de nombreuses manières pour gagner de l’argent grâce à votre site, le marketing d’affiliation reste l’une des plus efficaces. Il s’agit d’une option à faible risque, mais à forte récompense qui est populaire parmi les blogueurs et les influenceurs du monde entier.

En utilisant cette stratégie, vous aurez la possibilité de transformer votre site Web en une entreprise rentable.

Apprendre à monétiser un blog avec le marketing d’affiliation demandera certainement beaucoup de temps et d’efforts, mais cela en vaudra largement la peine !

Pourquoi le marketing d’affiliation s’avère-t-il si avantageux pour votre blog ?

De nos jours, le marketing d’affiliation fait partie des moyens les plus populaires pour gagner de l’argent en ligne.

Pour certains, il peut s’agir d’un revenu passif une fois établi.

Il constitue un concept de vente bien particulier où un individu s’associe avec une entreprise (principalement un site de commerce électronique). L’objectif est d’encaisser une commission en référant des lecteurs ou des visiteurs à un produit ou un service spécifique de la marque.

Ainsi, un blogueur gagnera de l’argent en plaçant un lien, un bouton ou une bannière dans un de ces posts pour renvoyer les utilisateurs aux produits ou services affiliés.

Une fois correctement accompli, le marketing d’affiliation peut de ce fait représenter un modèle commercial très rentable en soi. Cependant, un bon blogueur fera bien plus que de simplement publier des contenus de façon aléatoire.

En effet, il est primordial de regrouper activement des personnes qui le connaissent, l’aiment et lui font confiance en se basant sur le contenu de grande valeur qu’il partage.

De même, il s’avère particulièrement important de connaître certaines techniques spécifiques pour générer un flux constant de trafic de qualité et ciblé sur les moteurs de recherche vers leur blog. Tout cela se fait pratiquement à la demande et pour un coût nul.

Les meilleurs parviennent à monétiser leurs sites à un niveau relativement élevé. Toutefois, le problème est qu’un bon nombre d’entre eux vendent cet actif pour quelques centimes avec le coût par clic (CPC).

Ils renvoient ainsi le trafic ciblé hors de leur blog pour un rendement minime, plutôt que de l’encaisser directement. C’est un gaspillage monumental !

C’est précisément la raison pour laquelle, le marketing d’affiliation est parfaitement logique pour quiconque qui souhaite apprendre à optimiser les revenus grâce aux blogs.

Plutôt que d’envoyer votre trafic durement gagné sur le site de quelqu’un d’autre pour qu’il en récolte la meilleure partie, préférez être payé beaucoup plus pour votre dur labeur. Et ce, sans recourir à AdSense.

Une femme compte des billets de banque
De l’argent bien mérité !

Comment monétiser un blog avec le marketing d’affiliation ?

L’un des principaux attraits du marketing d’affiliation est qu’il s’agit d’un moyen rentable de démarrer votre propre entreprise. Il offre également un niveau élevé de contrôle sur les heures que vous investissez, les entreprises avec lesquelles vous travaillez, et bien d’autres encore.

Si vous prenez le temps de faire le travail nécessaire, adopter cette stratégie peut être extrêmement rémunérateur. Pour ce faire, vous pourriez simplement vous inscrire à un programme d’affiliation et commencer à afficher des liens et des bannières sur votre site.

Cependant, si vous voulez de vrais résultats, cela ne suffira probablement pas ! En effet, vous pouvez faire beaucoup plus pour tirer le maximum d’argent de votre blog.

1. Bien connaître votre public cible

La toute première chose que vous devez faire est d’apprendre à connaître réellement vos utilisateurs.

Pour ce faire, demandez-vous ce qu’ils recherchent et ce qu’ils espèrent réaliser durant le temps qu’ils passent sur votre blog. Qu’est-ce qui les motive et quelles sont leurs difficultés précises ?

Une foule en délire dans un stade
Et vous ? Quel est votre public cible ?

Essayez de leur trouver des caractéristiques communes et établissez ensuite un profil généralisé de votre public. Cette méthode s’avère cruciale dans la mesure où elle vous permet de donner à votre audience ce qui les intéresse réellement.

Vous pourriez créer la parfaite landing page et envoyer vos visiteurs sur la page de vente avec le meilleur taux de conversion au monde, si vous ne comprenez pas votre public, vous pourriez aussi bien vendre de la neige à un Esquimau ! C’est aussi simple que cela.

Et pour cause, le marketing d’affiliation consiste à attirer le bon public devant la bonne offre, de la bonne façon. Et le fait est que vous devez le connaître pour comprendre ce qu’il veut.

Pour vous aider dans ce processus, voici quelques exemples de ce que vous pouvez faire :

  • Posez des questions pertinentes. Faites un sondage sur votre site lorsque vous communiquez avec votre public. Utilisez les nombreux outils et plug-ins à votre disposition pour ce faire.
  • Observez le comportement des visiteurs. Faites des analyses bien conçues sur ce point en utilisant des outils tels que Google Analytics, HotJar ou Crazy Egg. Cette étude vous donnera un excellent aperçu sur ce que votre public aime et n’aime pas dans votre blog.
  • Tirez des leçons de vos discussions. Visitez les endroits que votre public fréquente régulièrement, notamment les forums ou les groupes Facebook. Vous pouvez également examiner les commentaires qu’il laisse sur votre site pour en savoir plus.
  • Considérez les critiques ainsi que les activités d’achats. Vous devez effectivement faire le point sur les produits les plus populaires que vos prospects achètent. Prenez aussi en considération leurs feed-back. Pour ce faire, posez-vous une simple question : pourquoi la majorité de votre public achète-t-il un certain produit, et que dit-il à son sujet ? Les personnes qui achètent activement dans votre niche sont une source d’information en or, car ce sont des acheteurs confirmés.

2. Créer un contenu de grande valeur

Le contenu de grande valeur représente le summum pour rentabiliser votre blog. En effet, n’importe qui peut mettre en place un carnet Web, comprendre comment il fonctionne et le remplir de contenu d’affiliation.

Cependant, cela ne peut pas assurer une rentrée d’argent systématique. Et pour cause, si vous voulez un trafic organique gratuit, vous devez accorder une attention particulière à votre contenu.

Il doit remplir trois critères :

  • Unique : pas de plagiat ni d’imitation, il doit être original
  • Utile : il doit bien couvrir le sujet, être facile à lire et donner au visiteur une bonne valeur
  • Pertinent : il doit contenir des mots-clés ainsi que des liens appropriés

C’est ce que font les blogs monétisés qui ont le plus de succès puisque Google y accorde une grande importance. Vous devez ainsi générer un trafic plus ciblé, ce qui entraînera des conversions beaucoup plus élevées.

Par ailleurs, vous pouvez également élargir vos champs d’action en couvrant de nombreux sujets différents, tout en tenant compte de l’intention de recherche. Ce faisant, vous aurez la possibilité de vraiment maximiser vos efforts de blogging en gardant à l’esprit l’optimisation du contenu.

Vous serez ainsi en mesure de répondre aux besoins d’un plus grand nombre de prospects.

Afin d’y parvenir, vous pouvez, par exemple, mettre en pratique la technique du Skyscraper de Brian Dean, fondateur de Backlinko.

Le concept est relativement simple. Il vous suffit d’analyser comment les meilleurs contenus concurrents sont conçus. Vous devez ensuite créer une version qui sera encore mieux.

Outre la génération de trafic, un bon contenu s’avère également important puisqu’il renforce votre crédibilité auprès de vos lecteurs. Cela impactera naturellement sur la confiance qu’ils vous accorderont.

Établir une relation solide avec votre public est vital si vous voulez qu’ils achètent par le biais de votre lien d’affiliation. En d’autres termes, votre objectif principal doit être d’aider votre audience. Vous seriez surpris de l’effet que cela peut avoir sur vos taux de conversion.

De même, le type de contenu lui-même est également important. Par exemple, certains articles attireront des personnes qui recherchent uniquement des « informations générales » sans but d’achat.

D’autres, tels que les avis sur les produits, en revanche, ciblent des individus qui sont à un niveau plus avancé dans le processus de prise de décision.

3. Trouver de bonnes offres d’affiliation

Pour booster les rendements, vous voulez sûrement promouvoir des offres pertinentes, de qualité et à fort potentiel de conversion.

Généralement, le succès de votre blog ne doit pas dépendre d’un seul produit.

Au contraire, il doit être suffisamment flexible pour prendre en charge plusieurs articles dans un marché de niche spécifique. Ne vous inquiétez pas, lorsque vous vous concentrez d’abord sur votre blog et votre public, vous pouvez faire la publicité de quasiment n’importe quel article pertinent, plutôt que de se cantonner à une seule offre en particulier.

Alors, comment choisissez-vous les meilleurs produits d’affiliation à promouvoir ?

Une paire de lunettes posé sur un cahier de notes
Que choisir … Que choisir … ?

Pour commencer, ne sélectionnez jamais quelque chose d’incongru — peu importe à combien s’élève la rémunération. Il ne s’agit pas uniquement de votre crédibilité, mais également de votre réputation.

D’autant plus que le marché actuel abrite des millions de bonnes affaires que vous pouvez choisir pour monétiser votre blog sans entacher votre image. Vous pouvez notamment choisir, sans pour autant vous y limiter, entre les quelques exemples ci-dessous.

  • Les produits physiques. Cela comprend à peu près tous les articles tangibles auxquels vous pourriez penser, tels que les vêtements, le mobilier, les outils de jardinage, les appareils électroniques, etc. Amazon en est un exemple commun.
  • Les produits et services numériques. Ils comprennent des cours en ligne, des abonnements à des logiciels, de l’hébergement Web et bien d’autres encore. Une des grandes qualités de ces offres est que les taux de commission sont souvent beaucoup plus élevés (pouvant aller bien au-delà de 50 %). Il existe des tonnes de ces réseaux d’affiliés comme Shareasale.com, ClickBank et JVZoo, ainsi que des programmes gérés par les entreprises.
  • Le paiement par lead. Cette alternative peut vous permettre de gagner une commission même si aucune vente n’est effectuée. C’est là que le coût par acquisition, par action, par vente, par lead ou par conversion entre en jeu et peut être très lucratif. Par exemple, si vous renvoyez les utilisateurs à une landing page et qu’ils remplissent un court formulaire, vous gagnez une rétribution. Il s’agit généralement d’un petit montant, mais pas toujours.

Les différentes commissions d’affiliation

Par ailleurs, il existe également diverses catégories de commissions offertes par plusieurs programmes d’affiliation. Le modèle que vous choisirez peut faire une énorme différence pour votre stratégie de marketing globale et votre potentiel de profit.

  • La commission unique. C’est la forme de rémunération la plus courante que vous trouverez en tant qu’affilié.
  • La commission récurrente. Il s’agit de produits ou de services sur abonnement. Avec cette catégorie, le paiement est relativement constant, parfois même longtemps après la vente initiale.
  • L’entonnoir de vente. En règle général, la plupart des clients sont disposés à passer à l’achat lorsque le prix affiché est relativement bas. Cependant, l’argent réel se fait grâce aux offres supplémentaires (Upsell) présentées à chacun de vos recommandations au fil du temps. Cela dit, la plupart d’entre elles nécessitent souvent de gros investissements afin que vous puissiez voir le plein potentiel des opérations.

Chacune de ces options propose différents avantages. Il vous suffit de sélectionner une offre que vous jugez appropriée pour vous et votre public.

Puisque votre blog ne dépend pas d’une en particulier, vous pouvez toujours la modifier plus tard si cela s’avérait nécessaire. Une fois cela accompli, l’inscription à un programme d’affiliation est facile et reste souvent gratuite.

Néanmoins, certains réseaux vous demanderont d’avoir un blog plus développé avant de vous intégrer (notamment CJ Affiliate), alors que d’autres acceptent à peu près n’importe qui immédiatement (comme Amazon).

Tableau de bord du programme d'affiliation CJ Affiliate
Tableau de bord du programme d’affiliation CJ Affiliate

4. Créer votre « money page »

Il s’agit d’une ou de plusieurs pages principales sur lesquelles les utilisateurs atterrissent.

Comme le nom l’indique, elles sont conçues pour vous faire gagner de l’argent. Ici, le but est de faire en sorte que le plus grand nombre possible de personnes s’y rendent.

La mise en place dépend d’un certain nombre de facteurs tels que votre niche, votre produit et votre stratégie de marketing globale. Ce ne sera donc pas pareil pour tout le monde, mais ce qui suit offre une bonne vue d’ensemble.

La « squeeze page » (ou page de capture/de renvoi)

Elle est souvent affichée en dehors du cadre de votre modèle de blog standard. Elle n’inclut donc pas de menu, de barre latérale, ou d’autres liens susceptibles de distraire les visiteurs.

Son seul but est d’inciter ces derniers à s’abonner sur votre liste emailing pour que vous puissiez leur envoyer une offre pertinente dans un délai minime. Sans spam, bien sûr !

Pour ce faire, vous pouvez recourir au « pot-de-vin éthique » sous la forme d’un livre électronique, d’un cours gratuit ou d’une vidéo. Cela vous permettra de décupler votre chiffre d’affaires.

Exemple de pot-de-vin éthique :

Comment utiliser Pinterest pour son entreprise ? - Guide ultime

Voyez tout ce que Pinterest peut faire pour votre entreprise. De la mise en place de votre compte Pinterest professionnel à l'achat d'un de vos produits via le réseau social, ce livre répondra à toutes vos questions.
Pour tous les membres de la Base Lunaire, en plus, c'est gratuit !

De nombreuses personnes utilisent également ce que l’on appelle une page de remerciement après que le visiteur se soit inscrit, plutôt que de l’envoyer directement à la page d’offre. Toutefois, cela n’est pas toujours nécessaire.

Vous devez tout simplement tester différentes stratégies pour voir ce qui fonctionne le mieux pour vous, en fonction de vos objectifs et de votre niveau de compétence.

Puisque vous ne révélez pas ce que vous promouvez avant que les gens ne s’inscrivent, les préjugés sont amoindris. C’est un effort qui en vaut la peine, car vous pouvez faire du marketing auprès de votre audience de qualité encore et encore pendant des années.

L’article d’évaluation

Lorsqu’il s’agit de contenu, ce n’est généralement pas une bonne idée d’inclure plusieurs liens d’affiliation pour des raisons de référencement. Cependant, il s’agit là d’une page où vous canalisez votre trafic interne.

Cela signifie qu’être classé sur Google devient secondaire. L’efficacité doit se focaliser sur l’information sur ce que vos prospects achètent. Par conséquent, vous devez les aider à prendre une décision éclairée.

Correctement effectuée, votre évaluation a également le potentiel d’être classée sur Google (malgré le tas de liens d’affiliation), ce qui vous permettra d’obtenir un groupe de personnes très ciblées devant un contenu de vente à fort taux de conversion.

C’est un combo puissant qui peut vous aider à augmenter vos revenus tout en gagnant de l’argent grâce aux blogs !

La page de comparaison

Plutôt que d’envoyer les gens à une seule et unique évaluation pour un produit, vous pourriez avoir une page de comparaison des « tops 3 » (ou n’importe quel nombre qui a du sens pour vous).

Elle traitera vos produits les mieux côtés avec les avantages et les inconvénients, les prix et d’autres détails fournis.

Vous pouvez également inclure un lien d’affiliation vers la page de vente et (en option) un lien vers votre évaluation détaillée.

La page de ressources

Il s’agit d’une page simple qui énumère les articles que vous utilisez et que vous recommandez. Cela peut être un moyen simple de gagner quelques euros supplémentaires en faisant la promotion de produits utiles et pertinents.

5. Inclure des appels à l’action stratégiques

Tout au long du processus, votre but est d’utiliser chaque élément de votre blog pour mener les gens vers votre objectif principal : réaliser une vente.

La meilleure façon d’y parvenir est d’utiliser un Call-to-Action (CTA) pertinent. Il existe de nombreuses façons d’y procéder.

un homme saute dans une eau turquoise depuis un ponton
Aidez-les à se jeter à l’eau !

Voici quelques-uns des endroits les plus courants pour l’inclure :

  • La barre latérale. Vous pourriez utiliser une bannière pour acquérir de nouveaux abonnés, les envoyer directement à une page de vente, ou chauffer les utilisateurs en premier en insérant un lien vers votre money page.
  • Le contenu. Il existe des plug-ins qui vous permettent d’intégrer des bannières, du texte ou des boutons à peu près n’importe où dans le contenu. Une ou deux phrases peuvent suffire.
  • Le menu. Incluez un lien direct vers votre page d’opt-in, par exemple. Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas que chaque lien que vous insérez doit avoir un objectif bien défini.
  • La page d’accueil. Selon le design de votre blog, il peut être utile d’avoir une simple page d’accueil qui mène clairement votre public vers votre money page.
  • Les formulaires de prospects. Avec l’utilisation d’un plug-in, vous pouvez inclure une variété de formulaires d’opt-in dans votre blog. Vous pouvez l’afficher au bas d’un message, un formulaire « glisser-déposer » sur le côté du contenu ou une fenêtre contextuelle qui apparaît lorsque l’utilisateur est sur le point de quitter la page.

6. Éviter de donner trop de choix aux gens

Ceci est fait pour minimiser les distractions. De plus, surcharger votre blog rendra la présentation chaotique. Cela se traduit souvent par des taux de conversion et des revenus plus faibles.

Pour éviter cela, vous pouvez :

  • Faire en sorte que votre blog soit simple, mais ciblé.
  • Essayer de ne pas éloigner les pages les plus importantes de plus d’un clic à un moment donné.

L’objectif principal est de faciliter la navigation.

7. Tester, suivre et ajuster pour augmenter les conversions

Peu importe la quantité de recherches que vous faites, la meilleure façon d’apprendre est de mettre en pratique.

À travers vos erreurs, vous serez en mesure d’acquérir des informations précieuses que vous pouvez utiliser pour améliorer vos résultats. Vous pourriez ainsi améliorer votre stratégie en fonction des données que vous obtenez.

Certains outils faciliteront votre travail, notamment :

  • Google Tag Manager. Il vous informe sur des méthodes astucieuses pour suivre toutes sortes de choses sur votre blog, comme les clics des liens d’affiliation individuels. De plus, ces données sont envoyées à Google Analytics et même à Facebook, si vous le faites bien.
  • Google Analytics. C’est la principale source de données que vous consulterez régulièrement. Cela permet de suivre chaque mouvement sur votre site et vous donne une tonne de données démographiques et d’intérêt utiles. Cette analyse vous montrera également comment vous pouvez améliorer votre site en termes de temps moyen passé sur une page, de taux de rebond et de nombreux autres facteurs.
  • Audience Insights Facebook. Tout comme Google Analytics, mais avec plus de détails. L’autre avantage est que vous pouvez « recibler » les visiteurs de votre blog avec une publicité pertinente pendant qu’ils sont sur la plate-forme de média social.
  • Les réseaux d’affiliés. Selon le programme d’affiliation que vous utilisez, vous pouvez passer au crible encore plus de données pour obtenir des informations exploitables afin d’améliorer votre blog et vos campagnes.
Des données Google Analytics
Analyser pour mieux avancer !

8. Optimiser pour le mobile afin d’augmenter les revenus

Un bon nombre de blogueurs oublient ou négligent souvent ce dernier point. Par les temps qui courent, cependant, ce n’est pas un luxe que vous pouvez vous permettre.

En effet, les utilisateurs mobiles se démultiplient chaque jour. De ce fait, il est extrêmement important d’optimiser votre blog pour un bon référencement et des conversions plus élevées.

Un smartphone tenu dans une main
Il est important pour votre blog (et business) d’être compatible mobile !

En fonction de votre niche et de votre stratégie globale, il peut également être intéressant de tester des offres particulières qui leur sont dédiées.

Des plug-ins WordPress gratuits tels que Advanced Ads vous permettront notamment de les cibler, et une simple bannière ou un lien texte affiché après un article de blog pourrait fonctionner.

Correctement exécuté, cela pourrait entraîner des conversions plus élevées étant donné le flux de la pertinence.

Conclusion

Ça y est, vous savez maintenant comment monétiser votre blog. Félicitations !

Un dernier conseil, au tout début, concentrez-vous sur la création de contenu.

Tant que votre contenu est utile et pertinent, vous aurez des utilisateurs satisfaits qui seront plus enclins à vous faire confiance et cliquer sur vos liens d’affiliations. 😉


Cet article vous est venu en aide ? Partagez-le !

Nicolas Finet
Un article écrit par Nicolas Finet

Nicolas Finet est un entrepreneur et blogueur spécialisé dans les thématiques du marketing digital et du growth hacking. Il est notamment le co-fondateur de Sortlist, une plateforme permettant aux entreprises de trouver les agences webmarketing qui conviennent le mieux à leurs projets.Suivez-le sur Twitter: @nifinet

Postez le premier commentaire
Répondre à ce commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ouah c'est super dur ! Pas cool ! Aidez-nous à nous améliorer Merci !