Les 8 points à respecter pour bien choisir son associé

Vous ne vous sentez pas de partir seul dans l’entrepreneuriat et vous avez envie d’un associé pour vous accompagner ? Mais vous ne savez pas comment faire pour choisir le bon collaborateur ? La Base Lunaire va vous donner les 8 points à respecter pour bien choisir son associé et vivre un duo entrepreneurial idyllique.

Alors, comment faire pour trouver THE associé ?

Dans un premier temps, nous allons voir si vous avez réellement besoin d’un associé et comment celui-ci pourrait vous aider dans votre entreprise.

  • Quels sont les facteurs qui vont jouer de son côté de la balance pour que vous le choisissiez lui et pas un autre ?
  • Comment partir sur des bonnes bases lorsque l’on est en partenariat avec quelqu’un ?

2 Stormtroopers debouts

Comment un associé peut-il m’aider dans mon entreprise ?

Vous allez voir que le partenariat, c’est simplement du bon sens et qu’il n’y a rien de compliqué là-dedans. Il faut juste savoir dire NON quand il faut et OUI quand il faut. Mais rien de mieux qu’un petit exemple pour nous mettre dans le bain, non ?

Imaginez que Sandra est passionnée de chiens et qu’elle a suivi des formations de dresseuses de toutous. Super douée dans ce qu’elle fait, elle décide de lancer son propre business en tant que dresseuse de chiens. Mais elle ne veut pas se lancer seule et cherche un partenaire.

Sandra a déjà quelques personnes en tête. Elle pense notamment à Charles, son frère, qui est aussi très doué en dressage de chiens, mais qui n’a jamais créé d’entreprise.

Elle pense aussi à Manon, sa voisine, qui est dresseuse félin. Elle n’a jamais travaillé avec des chiens, mais elle a de l’expérience et a déjà des connexions professionnelles dans le domaine.

Puis il y a son cousin, Fred, qui est motivé au possible, mais qui n’a jamais travaillé de sa vie. Il n’y connaît rien au niveau des chiens et encore moins dans l’entrepreneuriat, mais dit qu’il y arrivera.

Alors ? Si vous étiez Sandra, vous choisirez qui ?

Si vous pensez à Manon, la dresseuse de félins qui a des connexions professionnelles dans le domaine, vous avez tout juste.

C’est cool de travailler en famille, mais Charles n’a aucune compétence supplémentaire à apporter à cette entreprise et Fred … ne servirait pas à grand-chose (désolé Fredo).

Dans le monde des affaires, deux têtes valent mieux qu’une. En équipe, Sandra et Manon peuvent se partager les tâches et aller deux fois plus vite.

Quand on est deux, on peut discuter et échanger, ce qui permet d’être plus créatif et innovant que si l’on était tout seul.

Vous développez des idées et vous rejetez d’autres que vous trouviez à la base sympas, mais qui au final ne valent rien. Tout ça grâce à l’avis de votre associé.

Qu’est-ce qu’un bon associé ? La question à 1 million.

Un bon associé est une personne qui apporte des compétences supplémentaires et complémentaires aux vôtres

Sandra n’a pas vraiment besoin d’une personne qui s’y connait en chien, vu que c’est elle l’experte dans le domaine.

Par contre, Sandra est vraiment une bille pour tout ce qui touche au commercial et Manon peut l’aider par ses compétences.

Avec son expérience, Manon a des contacts professionnels. C’est une super nouvelle, car ça peut booster tous les autres aspects commerciaux qui nécessite d’aller au-delà de leurs compétences de dressage.

De plus, comme Manon est une pro dans le domaine des félins, elles peuvent combiner leurs deux compétences et lancer un business de dresseuses chiens et chats, ce qui sera beaucoup plus rentable ! (voir notre article sur le business plan si vous comptez bientôt vous lancer dans l’entrepreneuriat)

4 Stormtroopers debouts

Quels facteurs considérer pour bien choisir son associé ?

Comme on l’a vu au-dessus, un bon associé est une personne qui a des compétences complémentaires aux vôtres.

Maintenant, ensemble, nous allons essayer de vous trouver VOTRE associé idéal.

Pour cela, c’est tout bête. Prenez une feuille et un stylo et faites une liste des candidats potentiels :

  1. La présence de cette personne vous est-elle agréable ? Si c’est quelqu’un avec qui vous ne pouvez pas rester plus de 10 minutes sans avoir envie de lui péter la gueule, oubliez-le. Vous n’avez pas besoin d’être les meilleurs potes du monde, mais sa personnalité doit convenir à la vôtre.
  2. Est-ce que vous faites confiance à cette personne ? Souvenez-vous que vous allez parler finance avec cette personne. Il est donc vital que vous ayez confiance en elle.
  3. Cette personne a-t-elle des compétences supplémentaires à apporter aux vôtres ? Comme on l’a vu plus haut, votre associé doit apporter quelque chose en plus que vous ne savez pas faire, sinon vous n’avancerez pas ou peu dans votre projet.
  4. Comment cette personne gère les conflits ? Il est important que votre associé soit une personne mûre d’esprit et qui sait gérer les conflits. Une personne avec un esprit trop petit, têtue et qui ne vous écoute pas est un MAUVAIS associé. Les désaccords sont inévitables, votre associé doit dialoguer avec vous et trouver un compromis. Aucun de vous ne devrait avoir peur de faire des commentaires ou de contester les idées de l’autre.
  5. Est-ce que cette personne a les mêmes méthodes de travail que vous ? Si vous choisissez une personne qui a une vision du travail totalement différente de la vôtre, il risque d’y avoir un coac à moment ou un autre.

À noter : Avoir une vision différente du travail ne signifie pas que vous n’allez pas vous entendre. Il faut simplement que vous en parliez ensemble et vous mettre d’accord sur la procédure à suivre.

Être capable de communiquer efficacement et d’éliminer les différends est un élément essentiel de tout bon partenariat commercial.

Eh oui, être associé c’est être un peu comme en couple ! Vous avez besoin de discuter de tous les sujets et de n’avoir aucun secret l’un pour l’autre pour que ça dure.

Confiance et discussion sont les mots d’or !

Quels facteurs considérer lorsque l’on scelle son partenariat ?

Ça y est ! Vous pensez avoir trouvé THE associé.

Attention, avant de sceller votre partenariat, il y a quelques points à voir.

Vous pouvez apprécier une personne, travailler et bien discuter avec, mais cela ne mènera pas au succès si votre vision de l’entreprise ne sont pas les mêmes.

Vous et votre partenaire devez avoir la même définition du succès et comment y accéder. Si vous n’avez pas le même but, ne scellez pas ce partenariat.

Je m’explique :

Sandra veut exclusivement dresser des chiens et des chats. Mais Manon, elle, voudrait aussi dresser d’autres animaux.

C’est un conflit qui pourrait briser leur partenariat et ruiner leur business.

Il est aussi important que vous soyez tous les deux passionnés dans ce que vous faites et que vous aimiez travailler là-dedans.

Si Sandra aime les animaux et veut passer sa vie à prendre soin d’eux, mais que Manon veut juste faire de l’argent, il va y avoir conflit.

Lorsque vous pensez avoir trouvé le bon associé, il va falloir mener votre petite enquête.

Je vous rappelle qu’être en partenariat, c’est comme un couple.

Vous n’allez pas vous mettre en couple avec quelqu’un qui vient de sortir de prison pour avoir tué son ex, non ?

Eh bien, pour votre partenaire, vous allez devoir enquêter sur ses anciennes expériences professionnelles.

  • Est-ce qu’il s’est déjà créé une entreprise ?
  • Pourquoi ça n’a pas fonctionné ?
  • Qu’est-ce que pensent de lui les gens qui ont bossé avec ?

Vous pouvez faire un tour sur son profil Linkedin et sur toutes ses autres plateformes sociales. Regardez comment il se présente au public et si ça vous convient.

Si par exemple, c’est un gros péteux vantard et que vous n’êtes pas du tout dans cette optique, oubliez-le.

Dernier point important et pas des moindres, vous devez être d’accord pour tout ce qui est finance.

Psst … vous voulez créer votre entreprise ? Voici les « 10 étapes cruciales avant de créer son entreprise » en téléchargement gratuit que vous pouvez obtenir en cliquant sur le bouton ci-dessous. ? C’est un atout qui vous explique pas à pas les méthodes indispensables avant de se lancer dans la création d’entreprise et évitez les erreurs !

10 étapes cruciales avant de créer votre entreprise

10 étapes cruciales avant de créer votre entreprise

Téléchargez gratuitement notre livre qui explique pas à pas les méthodes indispensables avant de se lancer dans la création d'entreprise et évitez les erreurs !

La confiance est primordiale dans les affaires et il est important de structurer tout ça avant de sceller votre partenariat.

Je vous conseille de mettre à l’écrit cet accord.

  • Comment l’argent va être distribué ?
  • Comment sera-t-il utilisé (machine à acheter, locaux, etc) ?
  • Quelle part à qui ?
  • Comment faire si l’un des deux quitte l’entreprise ?

Il y a pas mal de points à considérer, alors je vous conseille de faire appel à un avocat. Votre partenariat sera légalisé et structuré, et tout le monde sera content.

Si vous pensez avoir trouvé votre associé, revoyez tous les points que nous avons vus précédemment pour vérifier que vous n’avez rien zappé :

  1. Mon associé a des compétences complémentaires aux miennes
  2. J’aime être en présence de mon associé et je peux parler de tout avec lui (même s’il pue du bec, il ne le prendra pas mal et se lavera les dents)
  3. Je fais confiance à cette personne et je sais qu’elle ne me fera pas de coups bas
  4. Mon associé a les mêmes méthodes de travail que moi et la même vision de l’entreprise
  5. Nous sommes tous les deux autant passionnés dans notre domaine et aimons travailler là-dedans
  6. Mon associé a des bons retours professionnels sur ses anciens jobs
  7. Mon associé a une bonne image sur le web
  8. Nous sommes d’accord par rapport aux partages des finances

Si votre associé correspond à tous ces points, félicitations, vous avez trouvé VOTRE associé !

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à travailler et dominer le monde dans la joie et la bonne humeur.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous. J’y répondrais avec plaisir et le plus rapidement possible.

Crédit: photo à la une et « à savoir » par Saksham Gangwar – photo de couverture par Saksham Gangwar